Département des Sciences du LangageCliquez sur le bouton pour atteindre le lien

L’allusion : stratégie d’adoucissement des actes menaçants dans le discours romanesque d’Ahmadou Kourouma

Au cours des interactions verbales, les sujets parlants peuvent être potentiellement à la fois violents et victimes de cette violence de la part d’autrui, doux, conciliants. Ils emploient à cette fin des formules atténuantes ou circonlocutoires2 dans leur discours. Cette contribution vise à montrer que l’oeuvre romanesque d’Ahmadou Kourouma semble être le lieu de prédilection où l’allusion, procédé d’acte de langage indirect, s’offre comme stratégie langagière aux locuteurs pour adoucir les actes menaçants pour la face (FTAs). Ainsi, poser la question « comment adoucir ? » la menace dans le discours, c’est à cela que notre étude s’efforce de trouver réponse à travers ces formules. L’allusion sauvegarde non seulement le territoire d’autrui, partie prenante de l’échange direct ou non, protège également l’image du locuteur et le rend poli par le recours à un tiers (personnage, mots et expressions).

  • Date:  2018-08-02 22:10:01
  • Auteur: GUEU KEUGONGO Théodore
Retour Télécharger l'article