Institut de Linguistique Appliquée (ILA)Cliquez sur le bouton pour atteindre le lien

Des aptitudes innées à l’acquisition tonale : cas du pré-langage abron

Le fœtus humain depuis sa vie utérine, a pour socle d’apprentissage linguistique,
des aptitudes qui en réalité le conditionnent. Il dispose d’une audition et d’une mémoire qui
le rendent sensible aux éléments prosodiques caractéristiques de l’acte de parole ou du
modèle linguistique de sa mère. L’étude du babillage au niveau de l’Abron, langue Kwa de
Côte d’Ivoire, menée sur la production de dix enfants locuteurs natifs en milieu rural, a pu
montrer une récurrence du ton haut porté par les voyelles majoritairement –ATR selon
certaines règles phonologiques attestées dans la langue. Bien que le babillage représente un
parler d’enfant n’ayant en général pas de sens véritable cependant, la forme de ces items,
l’agencement des différents phonèmes et tonèmes, sont le reflet ou bien plus le « noyau » de
l’abron.

 

  • Date:  2020-01-10 08:48:52
  • Auteur: N’GUESSAN Amenan Martiale, COULIBAL & AMON Chépo Ariane Lisette
Retour